La Russie vient en aide à son secteur automobile

le
0

(Actualisé avec Kamaz, précisions, contexte) MOSCOU, 19 août (Reuters) - L'Etat russe a accordé mardi au constructeur de camions Kamaz KMAZ.MM des garanties financières susceptibles d'atteindre 35 milliards de roubles (726 millions d'euros) dans le cadre d'un plan de soutien gouvernemental au secteur automobile. Deuxième marché automobile d'Europe après l'Allemagne, la Russie souffre depuis plusieurs mois d'une baisse marquée des ventes de voitures et de camions, conséquence de difficultés économiques qui risquent de s'amplifier avec les sanctions commerciales occidentales, auxquelles s'ajoute la dépréciation du rouble. Kamaz, dont l'allemand Daimler DAIGn.DE possède 15%, a vu son cours bondir de plus de 9% après l'annonce des garanties de l'Etat. "La situation est réellement difficile. Le marché automobile, et en particulier le marché des camions, est un indicateur très fiable de l'évolution de la situation (économique)", a déclaré le Premier ministre, Dimitri Medvedev, lors d'un entretien avec le directeur général de Kamaz, Sergueï Kogoguine, selon une transcription officielle de ses propos. "Nous allons bien évidemment réfléchir à la manière de stimuler ce marché", a-t-il ajouté sans plus de précision. Dans le passé, Moscou a soutenu les ventes de voitures en accordant des primes à l'achat. En 2009, l'Etat a par ailleurs apporté plus de 750 millions d'euros de capitaux au constructeur Avtovaz AVAZ.MM , le propriétaire de la marque Lada. Les garanties accordées à Kamaz seront valables pour une durée susceptible d'atteindre 15 ans et visent à assurer au groupe les moyens de mener à bien son programme d'investissements, qui prévoit le lancement de nouveaux modèles et la modernisation de ses lignes de production. Sergueï Kogoguine a déclaré que le marché des camions avait chuté de 18% à 20%, sans préciser sur quelle période portaient ces chiffres. Vladimir Bespalov, analyste de VTB Capital, estime quant à lui la baisse des ventes de poids lourds à 25% en 2013 et s'attend à un recul de 9% cette année. Il n'exclut pas une reprise l'an prochain grâce à de grands projets d'infrastructures. Les ventes de voitures de tourisme et de petits utilitaires ont quant à elles chuté de 23% en juillet par rapport au même mois de l'an dernier selon l'Association of European Businesses, qui prévoit une baisse de 12% sur l'ensemble de l'année, à 2,45 millions d'unités. Au début du mois, le cabinet PricewaterhouseCoopers a dit prévoir une baisse de 8% à 12% du marché automobile cette année. ID:nL6N0QB340 Avtovaz, premier constructeur russe est passé fin juin sous le contrôle de l'alliance Renault RENA.PA -Nissan 7201.T . (Maria Kiselyova, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant