La Russie veut son propre Eurovision après la victoire de Conchita Wurst

le
2
La Russie veut son propre Eurovision après la victoire de Conchita Wurst
La Russie veut son propre Eurovision après la victoire de Conchita Wurst

Certains députés russes ne tolèrent décidément pas la victoire de Conchita Wurst à l'Eurovision 2014. Irrités par le fait qu'un travesti autrichien ait remporté ce concours de musique européen, une poignée de politiques a appelé à la création d'une version russe de l'Eurovision, qui serait baptisée «Voix d'Eurasie». 

«Le résultat du dernier Eurovision a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase», a lancé le député communiste Valeri Rachkine mardi au Parlement. «Nous devons quitter ce concours, on ne peut plus supporter cette folie», a ajouté le député, cité par l'agence Interfax. «Ils n'aiment pas nos filles parce qu'elles n'ont pas de barbe», a renchéri un autre député, Oleg Nilov, du parti Russie Juste.

«Un pas de plus vers un refus de l'identité chrétienne», selon l'Eglise

L'Église orthodoxe russe a déploré de son côté que la victoire du travesti à l'Eurovision soit «un pas de plus vers un refus de l'identité chrétienne de la culture européenne», selon son porte-parole Vladimir Legoïda.

Des centaines d'internautes russes ont protesté contre la victoire de Conchita Wurst en publiant notamment sur instagram leurs propres photos où ils se rasent la barbe. «Rase ta barbe toi aussi pour protester», a écrit l'internaute Valentinkorobkov de Tcheliabinsk (dans l'Oural), sous le hashtag #dokajichtotyneconchita ("prouvequetunespasconchita" en français), qui a réuni plusieurs centaines de «like».

Quelques stars de télévision, de variétés ou de rock russes se sont également photographiées avec des visages couverts de mousse à raser.

«C'est la communauté LGBT qui a défendu ses intérêts (...), c'est pour cela que j'ai décidé de me raser», a ainsi commenté sa photo le musicien russe Dominik Djoker au quotidien populaire «Tvoï Den».

Marche de femmes et de barbus le 27 mai à Moscou

Plusieurs blogueurs et vedettes, dont la chanteuse d'opéra Anna Netrebko ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le mardi 13 mai 2014 à 17:40

    La Russie est libre d'organiser ce qu'elle veut.

  • v.sasoon le mardi 13 mai 2014 à 15:53

    http://www.zerohedge.com/news/2014-05-13/farce-complete-joe-bidens-son-joins-board-largest-ukraine-gas-producer