La Russie veut sanctionner durement les manifestations

le
0
Une amende de 500.000 roubles (12.500 euros) est prévue pour les organisateurs et les « participants actifs ».

Le parti au pouvoir Russie unie veut imposer de lourdes amendes aux organisateurs ou «participants actifs» de manifestations non autorisées. Le Parlement doit se prononcer mardi, alors que l'opposition multiplie les initiatives contre le régime de Vladimir Poutine.

Dernière annonce en date d'une série d'actions symboliques lancées depuis deux semaines pour incarner la «résistance» au régime, un groupe de poètes moscovites a appelé au rassemblement vendredi pour lire des vers devant un monument à Ossip Mandelstam, mort dans les camps staliniens en 1938. Il y a une semaine, ce sont des écrivains russes qui menaient une «promenade» dans Moscou avec au moins 10.000 sympathisants, au motif de reprendre possession de la rue. Samedi, ce sont des peintres qui doivent les imiter avec une exposition itinérante.

Face à la nouvelle forme que prend la contestation, accompagnée de campements de jeunes gens dans des squares de Moscou, les autorités ont invoqué des dommages infligü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant