La Russie veut interdire l'adoption aux pays qui autorisent le mariage gay

le
7
La Russie veut interdire l'adoption aux pays qui autorisent le mariage gay
La Russie veut interdire l'adoption aux pays qui autorisent le mariage gay

Début avril, le président russe demandait à la Cour suprême de préparer, d'ici juillet, une réforme de la législation sur l'adoption. Vladimir Poutine s'était en effet prononcé contre l'adoption pour les couples étrangers ayant contracté un mariage gay. Ce vendredi, le dirigeant russe pense visiblement à aller plus loin: interdire l'adoption à tous les pays ayant légiféré sur le mariage homo. Notamment la France, quatorzième pays à avoir inscrit dans les textes le «mariage pour tous».

Un combat pour «l'éthique» qui se radicalise

Trois jours après le vote à l'Assemblée nationale française, Moscou tape du poing sur la table: «J'estime que nous sommes en droit d'introduire des changements. Nous devons réagir à ce qui se passe autour de nous», justifie Vladimir Poutine face aux députés russes. Le président fait valoir les «traditions culturelles et les normes éthiques» de son pays. Une «idée» de l'éthique en phase avec la majorité des citoyens russes puisque, selon les chiffres du centre sociologique Levada, 38% des russes sondés considèrent l'homosexualité comme une perversion. La même proportion la considère comme une maladie, voire le résultat d'un traumatisme psychique. Un reliquat de l'époque soviétique qui a la dent dure: en Russie, l'homosexualité n'a pas été légalisée grâce à un lobby gay ou une prise de conscience nationale mais simplement pour que le pays puisse adhérer au Conseil de l'Europe et se plier aux normes de L'Organisation mondiale de la Santé.

Le 25 janvier, la Douma - l'Assemblée russe - a donc pu approuver un projet de loi en première lecture qui prévoit des amendes de 100 à 12 400 euros en cas de «promotion de l'homosexualité», notamment «auprès des mineurs». Si le 25 mai, ce texte contre la «propagande gay» était définitivement voté, les diverses actions des associations de défense des droits des homosexuels deviendraient illégales. De simples...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 26 avr 2013 à 17:57

    FH a ouvert la boite de "pandore" et l’ombre de la déchéance se répand inexorablement sur l’humanité ! Croyez-vous que l’on puisse défendre les vraies valeurs de la famille, devant de telles ignominies…TOUS les "dérapages" vont être permis…et TOUT va déraper ! Et voila comment l’inconscience et l’inconsistance d’une poignée d’individus mal dans leur peau, nous amène à l’éclatement de nos civilisations ! François, ce n'est pas joli ce que tu fais là, et RESPONSABLE TU SERAS !...

  • manx750 le vendredi 26 avr 2013 à 17:47

    Censuré ? Pour avoir oser écrire que les parents français ne pourront plus adopter d'orphelins car les pays concernés vont refuser les adoptions pour des Franaçais ? On n'est dans une dictature de la pensée unique en France ? !! Et le pouvoir ferait bien de s'inquiéter de voir l'exaspération des gens d'ordre ! qud les gens d'ordre prônent le désordre la révolution n'est pas loin ! Resistanzia ! Sölidarnosc !

  • M1903733 le vendredi 26 avr 2013 à 17:12

    Allez les Russes faites la même chose contre la France.

  • dhote le vendredi 26 avr 2013 à 17:05

    Bravo!

  • M1343167 le vendredi 26 avr 2013 à 16:55

    C'est logique.

  • LeRaleur le vendredi 26 avr 2013 à 16:52

    Très bonne idée.

  • grinchu1 le vendredi 26 avr 2013 à 16:42

    enfin des gens sensés...