La Russie vend ses devises pour soutenir le rouble

le
0

Le rouble est la devise utilisée dans la Fédération de Russie depuis 1998. Pour la soutenir à la suite de la crise ukrainienne, la Russie a procédé à une vente de devises étrangères.

Soutenir le rouble russe

La monnaie russe a traversé une période de crise, à la suite de l'intervention armée du pays dans le pays voisin, l'Ukraine. Car cette décision du président Poutine a suscité une forte panique sur les marchés financiers. De fortes pressions ont été exercées sur le rouble, qui a enregistré une dépréciation de son cours.

Il fallait donc endiguer ce mouvement et stabiliser la devise nationale. C'est pourquoi la Russie a fait le choix de vendre, début mars, des devises étrangères afin de racheter des roubles. Au total, le montant record de 11,3 milliards de dollars de devises étrangères vendues a été ainsi atteint, soit 9,5 milliards d'Euros, selon les chiffres de la Banque Centrale Russe.

Le cours de la devise russe

À la suite de cette opération financière sur les devises étrangères, le Micex et le RTS, les deux indices de la bourse de Moscou, ont repris une évolution à la hausse après avoir chuté de plus de 10 %.

À ce jour, le cours du rouble russe est de 0,0278 dollar américain et de 0,0201 euro.

Le rouble, devise récente

Il y avait urgence à agir pour préserver le rouble. Cette devise est récente, puisque le nouveau rouble a été mis en place le 1er janvier 1998. Elle est désormais l'unité monétaire utilisée au sein de la Fédération de Russie. On l'emploie en Ossétie du Sud et dans la république séparatiste d'Abkhazie, en Géorgie. En Moldavie, la république séparatiste de Transnistrie utilise aussi cette devise.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant