La Russie va-t-elle fermer son espace aérien aux compagnies occidentales ?

le
1
Un Boeing 737 de la compagnie Dobrolet, placée sur liste noire, car elle assurait une liaison entre Moscou et la capitale de la Crimée.
Un Boeing 737 de la compagnie Dobrolet, placée sur liste noire, car elle assurait une liaison entre Moscou et la capitale de la Crimée.

Si l'on en croit la presse russe et notamment le journal économique Vedomosti, les ministères des Transports et des Affaires étrangères se consultent en vue d'interdire aux compagnies aériennes occidentales l'utilisation des routes sibériennes pour se rendre en Asie. Cette mesure de rétorsion ferait suite aux sanctions de l'Europe qui touchent la compagnie low cost Dobrolet, filiale d'Aeroflot. En l'inscrivant parmi les vingt-trois sociétés russes en liste noire dans le cadre de la crise ukrainienne, Bruxelles a fait annuler le contrat de location d'avions souscrit par celle-ci auprès de BBAM (Babcock & Brown Aircraft Management). Avec les Boeing 737, désormais cloués au sol, la low-cost assurait quatre vols par jour, plutôt provocant, entre Moscou et Simferopol en Crimée et prévoyait de desservir Saint-Pétersbourg et Samara. La fermeture des routes sibériennes aurait des conséquences importantes pour les compagnies aériennes européennes, principalement Air France-KLM, Lufthansa et British Airways. En effet, cette route nord-est la plus courte pour rallier le Japon, la Corée du Sud ou la Chine. Si cet itinéraire était interdit, la desserte reste possible, via le Sous-continent indien, au prix d'une escale technique pour ravitailler en carburant, à moins de réduire considérablement la charge marchande des avions en passagers et en fret. Un surcoût de 30 000 euros par vol est souvent cité et deux à trois heures de voyage en plus...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le mardi 5 aout 2014 à 15:50

    http://www.washingtonsblog.com/2014/07/obama-release-ukraine-evidence.html