La Russie va poursuivre ses opérations en Syrie-Kremlin

le
1
    MOSCOU, 29 septembre (Reuters) - La Russie va poursuivre ses 
opérations aériennes en Syrie en dépit des appels du secrétaire 
d'Etat américain John Kerry en faveur d'un arrêt des 
bombardements dans les zones de combat, y compris à Alep. 
    Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a précisé jeudi 
que cette poursuite des opérations aériennes se justifiait par 
une "guerre contre la terreur". 
    Il a appelé les Etats-Unis à tenir leur promesse de 
distinguer les rebelles modérés opposés au régime Assad et les 
"terroristes". 
    Le porte-parole a par ailleurs jugé maladroite et inutile la 
remarque du porte-parole du département d'Etat, John Kirby, qui 
estimait que la poursuite de la violence en Syrie favorisait 
l'émergence d'extrémistes qui pourraient lancer des attaques 
"contre les intérêts russes, peut-être même contre des villes 
russes". 
    Malgré la tension croissante entre Moscou et Washington, 
Peskov a affirmé que la Russie demeurait prête à coopérer avec 
les Etats-Unis pour résoudre la crise syrienne. 
     
 
 (Smitry Solovyov; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 12 mois

    Les terroristes doivent être "neutralisés" comme on dit pudiquement quand c'est l'armée française qui s'en charge. Merci à MM Assad et Poutine de faire le boulot et honte aux US et à la France.