La Russie va fournir du charbon et de l'électricité à l'Ukraine

le
0

MOSCOU/KIEV, 27 décembre (Reuters) - La Russie va fournir du charbon et de l'électricité à l'Ukraine, dont les centrales sont à court de combustible en raison du conflit séparatiste dans l'est du pays, où se trouve l'essentiel des installations industrielles, a fait savoir Moscou. Kiev avait annoncé la veille la suspension les liaisons ferroviaires et par autocars avec la Crimée, annexée en mars par la Russie. Les autorités ukrainiennes avaient déjà coupé brièvement l'électricité à la péninsule. Dmitri Peskov, porte-parole de Vladimir Poutine, a parlé d'un geste de bonne volonté de la part du président, ajoutant que la Russie n'exigerait pas de paiement préalable. "Poutine a pris la décision d'entamer les livraisons en raison de l'urgence de la situation (...) et malgré l'absence de prépaiement", a-t-il déclaré, selon l'agence de presse Tass. La Russie doit livrer 500.000 tonnes de charbon par mois à l'Ukraine et la quantité pourrait doubler si un nouvel accord est conclu, a quant à lui précisé le vice-Premier ministre Dmitri Kozak sur la chaîne Rossiya 24. Les réserves de charbon ukrainiennes, d'ordinaire de quatre à cinq millions de tonnes en hiver, sont tombées cette année à 1,5 million. Le ministre de l'Energie Voldimir Demtchichine avait annoncé la semaine dernière l'ouverture de discussions avec la Russie pour combler la pénurie. D'autres accords en ce sens avaient déjà été conclus, mais le charbon n'avait pu passer la frontière. On ignore si les problèmes à l'origine de ce blocage ont été résolus ou non. (Polina Devitt et Alessandra Prentice, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant