La Russie suppose que la France lui livrera les Mistral

le
0

(Actualisé avec responsables russes) MOSCOU, 4 septembre (Reuters) - La Russie est convaincue que la France honorera le contrat concernant la livraison de portes-hélicoptères Mistral, a déclaré le ministre de l'Industrie, Denis Mantourov, cité jeudi par l'agence de presse Interfax. "La Russie suppose que le contrat sera rempli conformément aux accords", a-t-il déclaré. La présidence française a annoncé mercredi que les "actions" menées par la Russie dans l'est de l'Ukraine ne permettaient pas pour l'instant de donner le feu vert à la livraison du premier Bâtiment de projection et de commandement (BPC), prévue cet automne, et sur lequel 400 marins russes sont formés depuis juin. ID:nL5N0R44IK Cette décision a été critiquée par des responsables russes, qui y ont vu un alignement de la politique de Paris sur celle de Washington. "Où est passée l'époque où la France ne cédait pas à la pression des Etats-Unis, sur l'Irak par exemple ?", a écrit la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, sur sa page Facebook. "La réputation de la France en tant que partenaire fiable qui respecte ses obligations contractuelles a été sacrifiée sur l'autel des ambitions politiques américaines", a-t-elle ajouté. Moscou a dans le même temps cherché à minimiser l'impact de la décision du président François Hollande, en faisant valoir que le France en subirait davantage les conséquences économiques que la Russie. "Si le contrat est rompu unilatéralement, l'argent devra être rendu à la Russie et des amendes et pénalités devront être payées", a déclaré Oleg Botchkariov, vice-président de la commission militaro-industrielle du gouvernement, cité par Interfax. Paris aurait du mal à trouver un autre acheteur car le Mistral a été construit en fonction des demandes russes et avec un équipement russe, a-t-il ajouté. "Si le contrat est rompu, ce sera plus un casse-tête pour les Français que pour nous", a-t-il insisté. (Katya Golubkova, Tangi Salaün et Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant