La Russie soutient la proposition de l'Onu pour Alep-agences

le
0
    MOSCOU, 7 octobre (Reuters) - Le chef de la diplomatie russe 
Sergueï Lavrov a déclaré que son pays était disposé à soutenir 
la proposition de l'Onu visant à épargner les quartiers insurgés 
de la ville syrienne d'Alep des bombardements aériens, rapporte 
vendredi l'agence Interfax. 
    L'émissaire de l'Onu pour la Syrie, Staffan de Mistura, a 
proposé jeudi de se rendre à Alep, s'il le faut, pour escorter 
hors de la ville assiégée le millier de combattants djihadistes 
qui s'y trouveraient, aux côtés de quelques milliers de rebelles 
syriens.   
    Sergueï Lavrov s'est dit favorable à un tel scénario mais il 
a posé les conditions de Moscou, notamment un engagement écrit 
de l'opposition à ne plus collaborer avec les "terroristes", 
précisent les agences de presse russes. 
    Il a ajouté qu'une fois clairement séparés des djihadistes 
de l'ex-Front al Nosra, qui se fait appeler Fatah al Cham depuis 
qu'il a rompu avec Al Qaïda, les rebelles modérés pourraient 
constituer des organes de maintien de l'ordre conjoints avec les 
autorités pro-gouvernementales d'Alep. 
    Sergueï Lavrov s'est dit pour cela prêt à faire pression sur 
le régime de Bachar al Assad pour qu'il autorise l'évacuation 
des combattants d'Al Nosra avec leurs armes, indiquent les 
agences. 
     
 
 (Jack Stubbs; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant