La Russie souffre également de la sécheresse

le
0

(Commodesk) Plusieurs régions russes ont déclaré l'état d'urgence cette semaine suite à la destruction d'une partie de leurs cultures céréalières, rapporte la presse russe. Ainsi, la région de la Volga (dans le sud-ouest), le sud de l'Oural et l'ouest de la Sibérie sont particulièrement concernés par le manque de précipitations, qui dure depuis plusieurs mois.

En 2011, la Russie avait récolté 94 millions de tonnes de céréales. Fin juin, le gouvernement fédéral tablait sur une production de 85 millions de tonnes pour cette année. Mais cette estimation pourrait être de nouveau revue à la baisse, certains experts prévoyant seulement entre 75 et 80 millions de tonnes.

Les autorités pourraient être tentées de d'imposer une nouvelle interdiction des exportations, comme à l'été 2010 après les grands incendies dans la région de la mer Noire. Cette décision orienterait encore les cours mondiaux à la hausse, alors qu'ils flambent du fait de la sécheresse aux Etats-Unis. Les cours du blé ont gagné 33% en deux mois sur le CBoT, ceux du maïs 37%.

La Russie est le troisième exportateur mondial de céréales. La production de blé, sa première culture à l'exportation, est principalement destinée au Moyen-Orient et à l'Afrique.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant