La Russie se lance dans les smartphones avec le YotaPhone et ses deux écrans

le
0
La Russie se lance dans les smartphones avec le YotaPhone et ses deux écrans
La Russie se lance dans les smartphones avec le YotaPhone et ses deux écrans

Le premier smartphone conçu par une société russe, le YotaPhone, a été présenté mercredi à Moscou avec comme principale innovation un deuxième écran noir et blanc, lisible même quand l'appareil est en veille.L'appareil, d'un prix fixé à 499 euros, sera lancé dès le mois de décembre en Russie et Allemagne en boutique, et en ligne dans trois autres pays européens (France, Espagne et Autriche). Il fonctionne sous le système d'exploitation Android de l'américain Google.Le fabricant, Yota Devices, affiche comme ambition de "repenser notre relation au smartphone", a expliqué son directeur général Vlad Martynov, présentant l'appareil en anglais et en jeans dans un centre d'art contemporain de Moscou.En plus du traditionnel écran tactile et couleur, le YotaPhone présente sur sa face arrière un écran noir et blanc utilisant la technologie d'encre électronique des liseuses comme le Kindle de l'américain Amazon.Cet écran supplémentaire non lumineux a pour avantage de rester toujours allumé tout en consommant très peu de batterie, même quand l'appareil est en veille ou même déchargé.Il permet donc à l'utilisateur d'afficher l'heure, son agenda, ses messages, une carte ou encore un flux d'informations ou de publications en provenance des réseaux sociaux sans avoir à "réveiller" son téléphone."Les modèles actuels ont un défaut fondamental: la plupart du temps, ils sont en sommeil, ne sont qu'une boîte noire et ne servent à rien", a expliqué Vlad Martynov."Et dans le même temps derrière cet écran noir se cache une quantité énorme d'informations", a ajouté le jeune homme d'affaires. "Nous voulons qu'il soit plus simple pour les utilisateurs d'être toujours connectés avec ce qui est important pour eux, sans distraire les gens autour d'eux".Selon M. Martynov, les utilisateurs de téléphones multifonctions réactivent leur téléphone 150 fois par jour en moyenne, un geste ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant