La Russie reprend ses exportations de céréales vers la Turquie

le
1
    MOSCOU, 24 décembre (Reuters) - Les exportateurs russes de 
céréales traitent à nouveau avec la Turquie après une brève 
pause provoquée par la détérioraton des relations entre les deux 
pays, a-t-on appris auprès de négociants et d'analystes. 
    La Russie, l'un des plus gros exportateurs de blé au monde, 
et la Turquie, l'un de ses principaux acheteurs, sont brouillées 
depuis que la Turquie a abattu fin novembre un avion de chasse 
russe près de la frontière syrienne. 
    Pendant plusieurs semaines après cet incident, les 
négociants russes et turcs se sont abstenus de signer de 
nouveaux contrats dans la crainte d'une suspension des 
exportations de céréales russes vers la Turquie ou d'une 
diminution par Ankara de ses achats. 
    Rien de tout cela n'est arrivé et le commerce entre les deux 
pays a repris son cours normal, ajoute-t-on de même source. 
    "Les craintes concernant une possible perturbation du marché 
turc, qui existaient fin novembre, début décembre, ne se sont 
pas matérialisées", explique ainsi Andreï Sizov, directeur 
général du consultant agricole SovEcon. 
    Un consultant conseillant les acheteurs turcs de céréales en 
Russie, qui a requis l'anonymat, a déclaré de son côté que les 
contrats entre acheteurs turcs et fournisseurs russes avaient 
repris.     
     
 
 (Polina Devitt; Patrick Vignal pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • emresibe le jeudi 24 déc 2015 à 16:19

    ah l'argent