La Russie propose de vendre des armes aux Philippines

le
1
    MANILLE, 4 janvier (Reuters) - La Russie est disposée à 
fournir du matériel militaire perfectionné aux Philippines et 
souhaite resserrer les liens avec l'archipel pour contribuer à 
la diversification de ses relations diplomatiques, a dit 
mercredi son ambassadeur à Manille. 
    Le président Rodrigo Duterte, qui a été investi en juin, 
s'est nettement démarqué des Etats-Unis, ancienne puissance 
coloniale et allié traditionnel des Philippines, pour se 
rapprocher de Moscou et de Pékin.  
    Illustrant ce rapprochement, deux bâtiments de la marine 
russe ont, de manière inédite, fait escale cette semaine à 
Manille. C'est à bord de l'un d'eux que l'ambassadeur Igor 
Anatolievitch Khovaïev a pris la parole mercredi.  
    La diversification, a-t-il déclaré, ne revient pas à 
"choisir entre un partenaire et un autre", mais à "préserver les 
liens traditionnels et à en nouer de nouveaux".  
    "La Russie est donc prête à devenir un nouveau partenaire 
fiable des Philippines et l'un de ses alliés proches", a 
poursuivi le diplomate. 
    Rodrigo Duterte a dépêché le mois dernier ses ministres des 
Affaires étrangères et de la Défense à Moscou après les 
déclarations d'un sénateur américain qui a promis de faire 
obstacle à la vente de 25.000 fusils d'assaut aux Philippines du 
fait des craintes liées aux dérives de la lutte contre le trafic 
de drogue.   
    "Nous sommes prêts à fournir des armes légères et de petit 
calibre, des avions, des hélicoptères, des sous-marins et 
beaucoup, beaucoup d'autres armes, des armes perfectionnées, pas 
de l'occasion", a ajouté Igor Anatolievitch Khovaïev.  
 
 (Karen Lema, Jean-Philippe Lefief pour le service français, 
édité par Gilles Trequesser) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a 11 mois

    les us ont assez fait de mal sur terre