La Russie promet d'éviter d'entrer dans l'espace aérien turc

le
0

ANKARA, 15 octobre (Reuters) - L'armée de l'air russe a officiellement informé la Turquie jeudi de nouvelles violations de son espace aérien par ses avions de guerre et lui a présenté les mesures qu'elle comptait prendre pour éviter que ces incidents se reproduisent, annonce l'armée turque dans un communiqué. Des avions russes sont entrés dans l'espace aérien de la Turquie les 3 et 4 octobre alors qu'ils se rendaient en Syrie pour y effectuer des frappes aériennes contre des objectifs des rebelles opposés au président syrien Bachar al Assad, a reconnu Moscou. Le vice-ministre truc des Affaires étrangères, Ali Kemal Aydin, qui se trouvait en visite dans la capitale russe, a pour sa part évoqué 13 rencontres dangereuses entre le 3 et le 10 octobre entre avions russes et turcs près de la frontière syrienne, selon les agences de presse russes. L'armée turque précise dans son communiqué avoir été officiellement informée des violations de son espace aérien, et des mesures pour empêcher leur réitération, par une délégation de l'armée de l'air russe lors d'une réunion à Ankara. La semaine dernière, le président Recep Tayyip Erdogan, protestant contre les intrusions russes, avait déclaré que son pays pouvait se fournir en gaz naturel dans d'autres pays que la Russie et construire des centrales nucléaires avec d'autres partenaires. Les deux pays sont très liés d'un point de vue énergétique, mais opposés sur le dossier syrien. La Turquie ne veut pas entendre parler d'une solution de sortie de crise qui prévoirait le maintien au pouvoir du président syrien Bachar al Assad, dont la Russie est le principal allié. Moscou pense que des consultations à propos de la Syrie auraient lieu dans les prochains jours avec les autorités turques, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov à l'agence de presse RIA. (Ece Toksabay avec Katia Goloubkova à Moscou; Danielle Rouquié pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant