La Russie prête à mener son enquête sur le scandale de dopage

le
0

MOSCOU, 13 novembre (Reuters) - La Russie est prête à mener une enquête sur les accusations de dopage contre ses athlètes en coopération avec des organisations indépendantes, a déclaré vendredi le ministre des Sports Vitali Moutko, cité par l'agence Interfax. Le ministre russe a qualifié d'"absurdes" les allégations d'une culture du dopage systématique et soutenue par l'Etat dans l'athlétisme russe, allégations contenues dans le rapport d'une commission indépendante de l'Agence mondiale antidopage (Ama) publié lundi dernier. ID:nL8N1341QM Vitali Moutko a également indiqué que les comités olympiques international et russe comptaient diffuser dans la journée un communiqué commun sur cette affaire. Le président du comité olympique russe, Alexandre Joukov, qui est également membre du Comité international olympique (CIO), s'est rendu cette semaine à Lausanne pour s'entretenir avec le président du CIO Thomas Bach, pour tenter de contenir les conséquences du scandale, indique une source au sein du mouvement olympique. Alexandre Joukov a dirigé l'organisation des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi en 2014. Selon la même source, la Russie a lancé des signaux "conciliants et constructifs" depuis la publication du rapport de la commission d'enquête de l'Ama. Vladimir Moutko n'a pas exclu que la Russie prenne des mesures pour répondre à ces accusations avant une réunion du conseil dirigeant de l'IAAF (Fédération internationale d'athlétisme). Le ministre des Sports a également assuré vendredi que la Russie était prête à réformer son agence antidopage ou à en créer une nouvelle. (Maria Kiselyova, Karolos Grohmann; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant