La Russie prête à collaborer avec l'Opep-Poutine

le
0
 (Actualisé avec déclarations de Vladimir Poutine) 
    ISTANBUL, 10 octobre (Reuters) - La Russie s'associera à 
l'accord que doivent formaliser les membres de l'Organisation 
des pays exportateurs de pétrole (Opep) sur une limitation de 
leur production pétrolière, a déclaré lundi Vladimir Poutine. 
    S'exprimant au Congrès mondial de l'énergie à Istanbul, le 
président russe, dont le pays n'est pas membre de l'Opep, a jugé 
que la faiblesse des cours avait placé le marché mondial de 
l'énergie en situation de sous-investissement, ce qui devrait 
conduire à terme à renverser le déséquilibre entre l'offre et la 
demande et provoquer de nouveaux "bonds imprévisibles" des prix. 
    "C'est pourquoi nous pensons que dans la situation actuelle 
un gel ou même une baisse de la production de pétrole est 
probablement la seule bonne décision pour maintenir la stabilité 
du secteur mondial de l'énergie", a dit Vladimir Poutine. 
    "La Russie est prête à se joindre aux mesures conjointes de 
limitation de la production et elle invite les autres 
exportateurs de pétrole à s'y joindre", a-t-il ajouté. 
    Les membres de l'Opep ont conclu fin septembre à Alger un 
accord de principe sur une baisse de la production du cartel, 
sans définir encore la répartition des efforts entre eux. Cet 
accord devrait être définitivement entériné lors de la prochaine 
réunion ministérielle de l'Opep le 30 novembre à Vienne. 
    La production de pétrole de la Russie a augmenté de près de 
4% en septembre par rapport au mois précédent, à 11,11 millions 
de baril par jour, un record depuis la disparition de l'Union 
soviétique au début des années 1990. 
    Vladimir Poutine n'a pas précisé à quel niveau la Russie 
était prête à plafonner sa production. 
 
 (Olesya Astakhova, Bertrand Boucey pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant