La Russie pressée de construire South Stream

le
0

(Commodesk) Le président russe Vladimir Poutine espère que la construction du gazoduc South Stream débutera dès décembre prochain. Les premiers travaux concerneraient le tronçon sous-marin en eaux turques, dans lesquelles la Russie a obtenu l'autorisation de construire.

Mais le consortium, détenu à 50% par Gazprom, à 20% par ENI et à 15% par EDF et Wintershall, n'a pas encore entériné la décision finale d'investissement. Les négociations entre les pays concernés seraient presque terminées et la Russie espère un avis favorable au cours des prochains mois. South Stream est en concurrence avec d'autres projets gaziers, notamment Nabucco, qui acheminerait la production de la mer Caspienne vers la Turquie et l'Union européenne.

La Russie privilégie South Stream, dont la capacité est estimée à 63 milliards de mètres cubes. L'infrastructure livrerait le gaz russe à travers la mer Noire, puis la Bulgarie, la Serbie, la Hongrie, la Slovénie et enfin l'Italie. L'un des intérêts de ce projet à 15 milliards d'euros est de contourner l'Ukraine, dont les désaccords avec Moscou ont menacé l'approvisionnement en gaz de l'Union européenne à plusieurs reprises.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant