La Russie pourrait rompre ses relations avec l'Ukraine-Medvedev

le
1
    MOSCOU, 12 août (Reuters) - Le Premier ministre russe Dmitri 
Medvedev a indiqué vendredi que la Russie serait contrainte de 
rompre ses relations diplomatiques avec l'Ukraine si la crise 
provoquée par un prétendu incident dans le nord de la Crimée 
venait à s'aggraver. 
    Vladimir Poutine a accusé les autorités ukrainiennes cette 
semaine d'avoir tenté de fomenter des attaques terroristes en 
Crimée, territoire annexé par la Russie en 2014. 
    Les autorités ukrainiennes ont démenti les accusations du 
président russe selon lequel des "saboteurs" ukrainiens étaient 
intervenus dans la péninsule. 
    Dmitri Medvedev a précisé que la rupture des relations 
diplomatiques était une option mais que pour l'instant aucune 
décision n'avait été prise. 
    "Je ne voudrais pas que cela se termine de la sorte mais 
s'il n'y a pas d'autre moyen de faire évoluer la situation, le 
président prendra probablement cette décision", a-t-il déclaré 
selon un communiqué publié sur le site du gouvernement russe. 
    Les autorités ukrainiennes ont récemment refusé les lettres 
de créance du nouvel ambassadeur russe à Kiev après le départ en 
juillet du diplomate en poste. La Russie avait analysé ce refus 
comme une tentative de dégrader les relations diplomatiques 
entre les deux pays. 
     
         
 
 (Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 4 mois

    Quand on pense que l'UE est du côté de Porochenko, un fachiste mis en place par le coup d'état fomenté par les USA!