La Russie persiste à livrer des armes au régime de Damas

le
0
La Russie, qui «n'a pas l'intention de se justifier», poursuit son soutien logistique à l'armée syrienne. Moscou veut à tout prix éviter une répétition du scénario libyen.

La Russie n'entend pas se faire forcer la main. C'est ainsi qu'il faut comprendre le récent raidissement de Moscou, au fur et à mesure que le risque de guerre civile s'accentue. Signe de la détermination du Kremlin, le cargo «MV Alaed» s'apprête à quitter le port de Mourmansk pour la Syrie, avec à son bord trois hélicoptères soviétiques MI 25.

Système de défense antiaérienne

Intercepté le 19 juin au large de l'Écosse en raison de sa cargaison suspecte, alors qu'il battait pavillon des Antilles néerlandaises, le navire avait dû retourner en Russie, sans que Moscou se sente le moins du monde embarrassé. Non seulement la diplomatie russe a reconnu que des hélicoptères d'attaque - rénovés en vertu d'un contrat de maintenance - étaient bien destinés au régime de Bachar el-Assad, mais elle a ajouté: le «MV Alaed» repartira pour la Syrie, cette fois sous pavillon russe. La Russie «n'a pas l'intention de se justifier» auprès de Washington pour ces livraisons d'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant