La Russie perd le contrôle d'un vaisseau spatial, en chute vers la Terre

le
1
La Russie perd le contrôle d'un vaisseau spatial, en chute vers la Terre
La Russie perd le contrôle d'un vaisseau spatial, en chute vers la Terre

Le vaisseau cargo inhabité Progress qui devait ravitailler la Station spatiale internationale (ISS) et dont les opérateurs russes ont perdu le contrôle, a entamé mercredi sa chute sur Terre, un nouvel échec pour le secteur spatial russe.Le Progress M-27M, supposé s'arrimer mardi à l'ISS, ne répond plus aux ingénieurs russes et a commencé à avoir des "réactions totalement incontrôlables", a confié mercredi à l'AFP un responsable du complexe spatial russe ayant requis l'anonymat."Il a commencé sa chute, il n'a nulle part ailleurs où aller", a-t-il révélé. "Il est impossible de dire quand exactement le cargo retombera sur Terre, cela dépend de beaucoup de facteurs. Mais la chute s'effectuera dans des conditions incontrôlables".Le lieu exact de la chute du vaisseau, le Progress M-27M, n'est pas connu, mais la grande majorité des engins spatiaux du même type se désintègrent dans l'atmosphère ou finissent dans les océans, qui occupent la majeure partie de la surface terrestre.La mine sombre, plusieurs hauts responsables de l'Agence spatiale russe, Roskosmos, ont dans la soirée donné une conférence de presse à Moscou pour confirmer la perte de contrôle du vaisseau par les opérateurs."Il n'est pas possible de dire maintenant qui est coupable, et à quel degré", a déclaré le vice-président de Roskosmos, Alexandre Ivanov, ajoutant qu'une commission d'enquête avait été mise en place pour établir les circonstances ayant conduit à la perte du vaisseau.L'incident semble avoir eu lieu au moment de "la séparation entre le vaisseau et la fusée", a-t-il cependant dit."Le tir et le vol de la fusée se sont déroulés normalement, mais une seconde et demie avant la séparation du vaisseau (du dernier étage de la fusée), les instruments de mesure ont cessé d'émettre", a expliqué le président de Roskosmos, Igor Komarov. - Pas de danger pour l'ISS -Le Progress devait ravitailler ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • danette4 le jeudi 30 avr 2015 à 16:39

    paco rabanne doit savoir où il tombera