La Russie ne va pas mettre en place un contrôle des capitaux

le
0

(Citation sur l'intervention de la banque centrale) LONDRES, 3 décembre (Reuters) - La Russie n'entend pas limiter le flux des capitaux qui sortent ou qui entrent dans le pays malgré le nouveau point bas touché par le rouble face au dollar, a dit mercredi un porte-parole du ministère des Finances à IFR, un service de Thomson Reuters. "La Russie ne mettra pas en place un contrôle des capitaux", a dit ce porte-parole dans un courriel. Depuis le début de la semaine, le rouble a perdu 6,5% face au billet vert, s'échangeant vers 54,05 roubles pour un dollar vers 10h40 GMT. Par rapport à son niveau de fin 2013, la chute du rouble face à la devise américaine et de quelque 66,5%. Le 10 novembre, la banque centrale russe a annoncé renoncer à encadrer les fluctuations du rouble. ID:nL6N0T03TY Dans un premier temps, cette décision a permis à la devise russe de se maintenir, mais la poursuite du recul des prix du pétrole et la persistance de la crise en Ukraine ont achevé d'enfoncer le rouble. ID:nL6N0TL26N Trois traders ont dit mercredi que la banque centrale intervenait à nouveau sur le marché des changes pour protéger la monnaie nationale. "Sans aucun doute, la banque centrale vend (des devises). Il faut se demander à quels volumes elle se limite", explique le cambiste d'une grande banque occidentale à Moscou. La banque centrale a déclaré plus tôt dans la journée qu'elle avait dépensé 700 millions de dollars en interventions sur le marché lundi, ses premières depuis le 10 novembre. Mardi, le vice-ministre de l'Economie Alexeï Vedev a déclaré que l'économie russe devrait se contracter de 0,8% l'année prochaine, tout en prévoyant une faiblesse persistante du rouble. ID:nL6N0TM26T (Michael Turner, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant