La Russie mécontente d'une série télé norvégienne

le
0

OSLO, 23 septembre (Reuters) - La Russie a fait part mercredi de son mécontentement à l'égard d'une série télévisée intitulée "Occupied" et peignant l'occupation de la Norvège par des unités militaires russes. Cette fiction en dix épisodes, dont la diffusion débutera le 4 octobre sur la chaîne TV2, a été créée par l'écrivain à succès Jo Nesbo connu pour ses romans policiers mettant en scène l'enquêteur Harry Hole. "Occupied" présente une occupation de la Norvège par la Russie à la demande de l'Union européenne afin de remettre en route l'exploitation pétrolière du pays, interrompue par un gouvernement soucieux d'écologie. Cette production, qui est attendue comme l'un des événements télévisuels de l'automne, a bénéficié d'un budget de 90 millions de couronnes (environ 11 millions de dollars) ce qui en fait la série la plus chère de l'histoire de la télévision norvégienne. Dans un courrier adressé à TV2, l'ambassade de Russie à Oslo affirme: "personne ne doit s'attendre à une réaction d'hystérie de la part de la Russie, cela n'est pas notre genre". "Toutefois, il est désolant qu'en cette année marquant le 70e anniversaire de la fin de la Seconde guerre mondiale, des scénaristes, agissant comme s'ils avaient oublié les efforts héroïques de l'armée soviétique dans la libération de la Norvège des occupants nazis, intimident les téléspectateurs norvégiens avec une menace qui n'existe pas", poursuit la lettre. Les créateurs de la série ont expliqué que les actuelles tensions entre la Russie et l'Occident n'étaient pas à l'origine de la série, la rédaction du scénario ayant débuté avant les événements en Ukraine. "Dans notre histoire, c'est l'UE qui donne à la Russie le feu vert pour envahir la Norvège et les Etats-Unis se sont retirés de l'Otan. Il s'agit d'une fiction", a commenté Christopher Haug, directeur de l'unité dramatique de TV2. (Henrik Stolen; Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant