La Russie frappera en Syrie si pas d'accord avec les USA-presse

le
1

WASHINGTON, 24 septembre (Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine se prépare à des frappes aériennes unilatérales contre l'Etat islamique (EI) en Syrie en cas de rejet par les Etats-Unis de sa proposition d'allier leurs forces, a indiqué mercredi l'agence Bloomberg. La Russie a accru sa présence militaire en Syrie ainsi que ses livraisons d'armes à l'armée syrienne dans le cadre du renforcement de son soutien au président syrien Bachar al Assad. Selon Bloomberg, qui cite des personnes proches du dossier, Vladimir Poutine préférerait que le gouvernement américain et ses alliés acceptent de coordonner leur campagne de bombardements contre l'EI avec la Russie, l'Iran et l'armée syrienne. Bloomberg cite une troisième personne qui explique que le président russe a proposé une "voie parallèle" d'action militaire conjointe accompagnée par une transition politique sans Assad, point crucial pour les Etats-Unis et leurs alliés. La proposition a été communiqué aux Etats-Unis, indique Bloomberg. Mais, explique une des personnes interrogées par l'agence américaine, Vladimir Poutine est mécontent de la réticence à répondre montrée par les Etats-Unis et est prêt à agir seul en Syrie si nécessaire. (Alina Selyukh; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le jeudi 24 sept 2015 à 09:18

    Les Américains ont intérêt à se tenir à l'écart.