La Russie étudie un taux zéro pour le blé importé

le
0

Commodesk - Le ministère russe de l'Agriculture a demandé à ses comités spécialisés d'étudier les conséquences qu'aurait sur les importations de céréales l'abaissement à zéro des taxes douanières. La mesure vise à combattre la cherté de ces denrées pour les consommateurs russes, au moment où le blé d'hiver est menacé par le gel.

La Russie voudrait donc autoriser les importations libres de droits de blé, de maïs, de seigle, d'orge et d'avoine. Le ministre adjoint de l'Agriculture, Alexander Tchernogorov, a donné instruction à ses services de déterminer précisément à quels niveaux se situent les stocks de ces cinq céréales dans les régions, et si elles sont en quantités suffisantes pour répondre à la demande intérieure.

A ce stade, toutefois, la plus grande part des céréales importées par la Russie provient du Kazakhstan, ancien pays du bloc soviétique, auquel la taxe ne s'applique pas.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant