La Russie et la Pologne s?entendent sur les prix du gaz

le
0

Gazprom et PGNiG ont annoncé ce 6 novembre s'être mis d'accord sur une baisse des prix d'achat du gaz russe par la Pologne. La compagnie énergétique publique polonaise précise qu'elle retirera sa plainte déposée en février dernier contre le géant russe auprès du tribunal d'arbitrage de Stockholm. Les détails de l'accord n'ont pas été communiqués, mais la formule de tarification prendra désormais partiellement en compte l'évolution des prix au comptant du gaz naturel.

La Pologne importe de Russie plus de 9 milliards de mètres cubes de gaz par an, soit plus de la moitié de sa consommation.

De nombreux désaccords subsistent entre Gazprom et ses clients qui contestent la méthode de fixation des prix, fondée sur des contrats à long terme indexés sur les produits pétroliers. Avec cette méthode, les prix appliqués restent élevés malgré la faiblesse des cours du gaz sur les marchés internationaux.

La Commission européenne a ainsi lancé en septembre dernier une enquête pour déterminer si Gazprom enfreignait la législation européenne sur la concurrence. Est visé, entre autres, l'établissement des prix en fonction des cours du pétrole. L'Ukraine, qui n'est pas parvenue à trouver un accord avec Gazprom, a décidé de réduire ses importations de gaz russe à partir de cette année, en cherchant de nouveaux partenariats.

Gazprom a donc des difficultés à conserver ses parts de marché, et ses exportations se sont nettement repliées au premier semestre 2012. Les volumes livrés aux pays de l'ex-Union soviétique, notamment, ont chuté de 29%.
Le géant russe cherche à se tourner davantage vers le marché asiatique, y compris grâce au développement de la liquéfaction de gaz naturel.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant