La Russie envisage de réduire sa production de pétrole

le
5

MOSCOU, 21 novembre (Reuters) - La Russie pourrait réduire sa production de pétrole pour soutenir les cours mais son influence sur le marché reste limitée et aucune décision n'a encore été prise, a déclaré vendredi le ministre russe de l'Energie. La Russie ne fait pas partie de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) mais elle a discuté avec le Venezuela et l'Arabie saoudite, qui en sont membres, des moyens de soutenir les cours. Elle devrait envoyer une délégation de haut rang à la prochaine réunion de l'Opep jeudi afin d'y faire valoir son point de vue. "Cette question mérite un examen attentif (...) Mais dans l'ensemble, cette question est débattue mais aucune décision définitive n'a été prise à ce sujet", a dit Alexandre Novak, interrogé sur la possibilité de voir la Russie réduire sa production. Il a souligné qu'une telle mesure poserait des problèmes à la Russie car son budget dépend pour moitié des revenus des exportations d'hydrocarbures et qu'elle ne dispose pas de la "technologie" pour agir rapidement sur la production. Les experts du secteur pétrolier jugent en effet que la Russie est relativement impuissante à réduire l'offre sur le marché mondial puisqu'elle ne possède pas de capacités de stockage suffisantes et qu'elle redoute un gel de ses puits en cas d'arrêt du pompage. Depuis juin, le cours du baril de Brent LCOc1 a chuté de 30% à environ 80 dollars. Cette baisse contribue à l'affaiblissement de l'économie russe, déjà pénalisée par des sanctions européennes et américaines en raison de la crise en Ukraine. La Russie a besoin d'un baril à 100 dollars pour équilibrer son budget fédéral. (Vladimir Soldatkin et Katya Golubkova; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Patrick Vignal)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le vendredi 21 nov 2014 à 18:09

    Russie premier producteur de petrole mondial.http://www.lesechos.fr/journal20141120/lec1_monde/0203951020303-russie-la-production-industrielle-en-hausse-de-pres-de-3-sur-un-an-1066307.php

  • v.sasoon le vendredi 21 nov 2014 à 18:07

    http://russia-insider.com/en/tv_ukraine/2014/11/11/01-12-54pm/nazi_torture_techniques_used_ukrainian_army_against_pows_and

  • M601364 le vendredi 21 nov 2014 à 17:49

    30% de baisse pas à la pompe

  • LeRaleur le vendredi 21 nov 2014 à 14:42

    Bonne idée, mieux vaut garder son trésor en terre, plutôt que le brader à n'importe quel prix. Poutine est un grand, et son pays aussi.

  • Breizhll le vendredi 21 nov 2014 à 14:06

    Poutine pleure et se rend compte que l'économie archaique de son pays repose sur des ressources pour lesquels il n'a aucune prise quant aux prix. He oui, la russie et un grand pays sur le plan géographique, mais tout petit sur le plan économique.