La Russie dit vouloir coopérer avec l'agence mondiale antidopage

le
0
LA RUSSIE PRÊTE À COLLABORER PLUS ÉTROITEMENT AVEC L'AMA
LA RUSSIE PRÊTE À COLLABORER PLUS ÉTROITEMENT AVEC L'AMA

MOSCOU (Reuters) - Le ministère russe des Sports a déclaré mardi être ouvert à une coopération plus étroite avec l'Agence mondiale antidopage (Ama) dans le but de supprimer des éventuelles irrégularités commises par l'autorité russe de lutte contre le dopage et son laboratoire accrédité.

Dans un rapport publié lundi, l'Ama a recommandé la suspension de la Fédération russe d'athlétisme qu'elle accuse d'avoir contourné les règles en matière de dopage. Ces accusations ont été rejetées par la Russie.

L'Ama a recommandé que les athlètes russes soient exclus des compétitions internationales, y compris des Jeux olympiques de 2016 au Brésil.

"La Russie est totalement engagée dans la lutte contre le dopage dans le sport et continuera de l'être", a déclaré le ministère dans un communiqué.

La commission indépendante de l'Ama qui a enquêté estime qu'à un certain moment, le laboratoire accrédité par l'Ama à Moscou a détruit 1.417 échantillons juste avant une inspection.

Le ministre russe des Sports Vitali Moutko estime que les accusations contre la Fédération russe d'athlétisme ne sont pas étayées et que les échantillons ont été détruits à la demande de l'Ama.

Le ministère a également déclaré que l'agence russe antidopage se conformait strictement aux recommandations de l'Ama et du Comité international olympique (CIO) et que des observateurs internationaux indépendants avaient été engagés lors des grands événements sportifs en Russie pour superviser les procédures antidopage.

(Maria Kiselyova; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant