La Russie dit étudier les rapports sur le convoi frappé à Alep

le
0
    MOSCOU, 20 septembre (Reuters) - Le Kremlin a annoncé mardi 
que l'armée russe procédait à des vérifications concernant les 
frappes aériennes qui ont visé lundi soir un convoi d'aide 
humanitaire près d'Alep en Syrie et indiqué qu'une déclaration 
serait sans doute faite dans la journée. 
    Le convoi de 31 camions a été touché par une frappe aérienne 
russe ou syrienne qui a fait 12 morts, selon l'Observatoire 
syrien des droits de l'homme (OSDH), une ONG basée à Londres. 
    Les Etats-Unis ont fait part lundi de leur indignation. 
    "La situation en Syrie est une source de grave 
préoccupation", a déclaré le port-parole du Kremlin, Dmitri 
Peskov, lors d'une téléconférence avec les journalistes. 
    "Malheureusement, nous pouvons déclarer (...) que nos 
collègues américains n'ont pas réussi à séparer les terroristes 
de l'opposition dite modérée", a-t-il ajouté faisant référence à 
l'accord conclu entre la Russie et les Etats-Unis qui a permis 
une accalmie dans les combats en Syrie la semaine dernière. 
    Il a ajouté qu'il était peu probable qu'une nouvelle trêve 
soit instaurée en Syrie. 
 
 (Dmitri Soloviov et Maria Kiselyova; Danielle Rouquié pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant