La Russie cherche une réponse à la nouvelle donne en Ukraine

le
0

Prise de vitesse par le départ forcé du président ukrainien Viktor Ianoukovitch, Vladimir Poutine ne verrait pas d'un mauvais ?il le retour aux affaires de l'opposante Ioulia Timochenko, libérée samedi.

À Moscou

Sonnée, la Russie prend acte de l'impensable. En témoigne le ton des présentateurs des principales chaînes de télévision, sous contrôle de l'État: après avoir vilipendé à longueur d'antenne les «nazis» du Maïdan, les voici à court d'arguments. Bafouilles et hésitations se multiplient, signe que la ligne éditoriale n'est pas fixée. Et pour cause. Muré en sa souriante retraite olympique, Vladimir Poutine se tait. La diplomatie russe n'est guère plus loquace. Dimanche soir, Moscou a rappelé son ambassadeur en Ukraine afin de mener des consultations sur «la dégradation de la situation».

Directeur de l'Institut des pays de la CEI, Konstantin Zatouline est persuadé que le Kremlin s'est laissé distancer. «Les Jeux olympiques ont détourné ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant