La Russie baisse ses taux, risques d'inflation en recul

le
0
    MOSCOU, 10 juin (Reuters) - La banque centrale de Russie a 
réduit son taux d'intervention d'un demi-point à 10,5% vendredi, 
une première baisse depuis juillet 2015 qui témoigne d'une 
appréciation plus positive de l'évolution à venir de 
l'inflation. 
    La banque centrale, qui n'exclut pas une nouvelle baisse des 
taux, "prend acte d'une tendance positive allant dans le sens 
d'une inflation plus stable et d'un reflux des anticipations 
d'inflation et des risques d'inflation en regard du contexte de 
reprise imminente de la croissance économique". 
    Le net recul de l'inflation durant les 12 derniers mois 
avaient alimenté les conjectures d'une détente sur les taux.  
    L'inflation est restée stable à 7,3% durant les trois 
derniers mois, un constat meilleur que prévu et qui laisse 
penser que l'institut d'émission est bien parti pour atteindre 
son objectif d'une inflation à 4% d'ici la fin 2017. 
    Ce reflux de l'inflation s'explique notamment par le rebond 
du rouble, qui a récupéré environ 25% sur son plus bas record de 
janvier, grâce à une remontée des cours pétroliers mondiaux. 
 
 (Jason Bush et Lidia Kelly, Wilfrid Exbrayat pour le service 
français, édité par Juliette Rouillon) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant