La Russie agite le marché du blé

le
0

(Commodesk) Mercredi, le ministre de l'Agriculture russe Nikolaï Fiodorov déclarait devant la Douma attendre une récolte de céréales de 73 millions de tonnes cette année, ce qui avec des stocks de 20 millions de tonnes, laisserait 10 à 14 millions de tonnes à exporter.

Le ministre ne s'exprimait pas au hasard, puisque les trois-quarts des surfaces ont été moissonnés, donnant déjà 63 millions de tonnes de céréales.

Pourtant, vendredi, son confrère des Finances Andréi Belousov a annoncé qu'à la suite de la sécheresse, le pays pourrait contingenter ses exportations cet automne, pour éviter une hausse du prix des céréales sur le marché intérieur.

Le ministère de l'Agriculture a eu le dernier mot, assurant vendredi à Sotchi qu'il ne voyait aucune raison de restreindre l'exportation des céréales. Il y a d'autres moyens de réguler le marché aujourd'hui, a estimé à son tour le vice-ministre Ilia Chestakov.  "Bloquer les exportations - c'est la dernière option".

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant