La Russie a commencé à livrer à l'Iran ses missiles S-300

le , mis à jour à 12:45
0
 (Détails, contexte) 
    DUBAI, 11 avril (Reuters) - La Russie a livré à l'Iran la 
première partie de son système de missiles antiaériens S-300, 
rapporte lundi l'agence de presse Tasnim, citant le porte-parole 
du ministère des Affaires étrangères Hossein Jaber Ansari.  
    "L'Iran et la Russie ont conclu de nouveaux accords sur 
l'application de ce contrat", a déclaré Hossein Jaber Ansari 
lors d'une conférence de presse. "J'annonce aujourd'hui que la 
première phase de ce contrat a été mise en oeuvre." 
    Des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent ce qui 
semble être des pièces de S-300 installées sur des camions dans 
le nord de l'Iran. 
    Moscou avait annoncé l'annulation de ce contrat en 2010, 
sous la pression des Occidentaux, mais le président Vladimir 
Poutine est revenu sur cette décision en avril 2015, à la suite 
de l'accord préliminaire conclu entre Téhéran et les grandes 
puissances sur le programme nucléaire iranien. 
    Les S-300, déployés pour la première fois en pleine guerre 
froide en 1979, sont considérés comme l'un des systèmes de 
défense antiaérienne les plus performants au monde, capables de 
frapper simultanément plusieurs avions ou missiles balistiques à 
une distance de 300 km.  
    Israël a toujours manifesté son inquiétude à l'idée de voir 
l'Iran, son ennemi juré, se doter d'un tel système. L'armée 
américaine dit quant à elle avoir intégré la livraison de S-300 
à l'Iran dans ses plans. 
 
 (Bozorgmehr Sharafedin; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant