La ruée vers les métaux précieux s'amplifie

le
0
FOCUS - A plus de 1380 dollars l'once, l'or dépasse ses propres limites et entraîne avec lui argent et platinoïdes. Les valeurs boursières en profitent mais les analystes mettent en garde contre un retournement de marché (avec lefigaro.fr).

Les métaux précieux n'ont pas fini de briller. Ces dernières semaines, les observateurs assistent à une montée en puissance du secteur, dopé par la folle ascension de l'or. Le métal jaune a pulvérisé son record du mois de juin de 1265 dollars l'once pour s'établir, jeudi 14 octobre, à 1383,50 dollars sur les marchés de Hong Kong. Du jamais vu dans l'histoire des métaux précieux.

La progression est d'autant plus surprenante qu'elle est brutale : le 1 juillet dernier, l'or cotait 1199 dollars.D'après le Word Gold council, la demande a bondi de 36% au deuxième trimestre à 1050 tonnes, alors que la production atteignait 1131 tonnes.

Dans son sillage, l'or entraîne l'argent. Le 27 septembre dernier, le métal gris franchit les 21,35 dollars pour la première fois depuis avril. Il côtoie depuis des niveaux qui n'avaient plus été observés depuis septembre 1980. Platine et palladium (très utilisé dans le secteur automobile) ne sont pas en reste. Les deux métaux revien

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant