La Roumanie inaugure un nouveau site antimissile américain

le
0
    BUCAREST, 18 décembre (Reuters) - Les Etats-Unis et la 
Roumanie ont annoncé vendredi l'achèvement d'un nouveau site de 
défense antimissile américain au sud de Bucarest comprenant un 
radar, des intercepteurs de missiles et de l'équipement de 
communication. 
    Les clés du centre, qui repose sur le système antimissile 
américain Aegis dans sa version terrestre, ont été remises aux 
commandants militaires qui devraient déclarer le site 
opérationnel au début de l'an prochain. Le site sera intégré au 
système de défense antimissiles de l'Otan.  
    L'ambassadeur américain Hans Klemm, qui a présidé à la 
cérémonie d'inauguration avec le ministre roumain des Affaires 
étrangères Lazar Comanescu, a assuré que ce bouclier antimissile 
était destiné à parer des menaces venant de l'extérieur de 
l'Europe, comme l'Iran, et ne visait pas la Russie.  
    "Ce n'est pas, je le répète, dirigé contre la Russie, et 
cela n'a pas la capacité de menacer la Russie. Nous l'avons 
expliqué à la Russie de nombreuses fois", a déclaré Hans Klemm.  
    Des experts des Nations unies, dans un rapport que Reuters a 
pu consulter mardi, affirment que le nouveau missile iranien à 
longue portée Emad, testé avec succès le 10 octobre par Téhéran, 
est capable d'emporter une charge nucléaire, ce qui est 
contraire à la résolution 1929 du Conseil de sécurité de l'Onu. 
  
 
 (Radu Marinas; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant