La roulette russe de la conduite sans permis 

le
0
DROIT DE LA ROUTE - Pour mieux comprendre l'environnement juridique de l'automobiliste et lui permettre de mieux se défendre.

On n'a sans doute jamais autant conduit sans permis: entre 80.000 et 100.000 personnes emprunteraient la route sans leur carton rose en poche. Toutes les catégories d'automobilistes sont touchées. Le conducteur toujours pressé, continuant à rouler «à l'ancienne», ou la mère de famille voyant fondre son capital de points pour des fautes vénielles successives. Ceux-là peuvent être acculés un jour à circuler sans permis. À ceux-là s'ajoutent ceux qui ne l'ont jamais eu mais qui traversent les années et les contrôles routiers, souvent sans un accroc. Selon certaines statistiques, ils représenteraient une population deux fois plus élevée que celle des «suspendus» et des «annulés».

En pratique

Le retrait du permis est la conséquence d'une décision judiciaire. Celle-ci a prononcé la suspension temporaire ou l'annulation définitive, assortie d'une interdiction de solliciter un nouveau titre de conduite pendant une période déterminée. Il peut égalem

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant