La Roma tient le choc

le
0
La Roma tient le choc
La Roma tient le choc

Dans ce qui semblait être le match de barrage le plus relevé de cette C1 2016-2017, la Roma, séduisante pendant 40 minutes, a ouvert le score avant de passer son temps à défendre face à des Dragons de plus en plus dangereux, qui obtenaient logiquement le match nul. Les hommes de Luciano Spalletti devront s'attendre à un match retour tendu face à un Porto encore un peu tendre mais combatif.

FC Porto 1-1 AS Roma

Buts : Andre Silva (61e) pour Porto / Felipe csc (21e) pour la Roma

Drôle de baptême. Pour son premier match officiel avec la Roma, Thomas Vermaelen a laissé ses nouveaux partenaires à dix peu avant la mi-temps. Et la Louve, nettement dominatrice dans le premier acte, notamment après l'ouverture du score de Felipe contre son camp, a été contrainte de faire le dos rond pendant toute la seconde période. Regonflés à bloc, les Portugais ont fini par égaliser sur pénalty, mais ne sont pas parvenus à prendre l'avantage. Un partout, balle au centre, mais c'est bien la Roma qui partira avec un certain avantage au match retour, dans une semaine.

La belle romaine


Le onze de départ des Giallorossi a fière allure : les recrues Vermaelen et Juan Jesus étrennent leur première titularisation en défense, qui comprend également Manolas et Florenzi. Le revenant Strootman, De Rossi et Nainggolan composent le milieu de terrain. Perotti et Salah ont eux pour tache d'épauler Edin Dzeko à la pointe du 4-3-3 romain. Porto évolue lui dans un 4-2-3-1 dont l'attaque mise sur l'espoir portugais André Silva, notamment soutenu par André André et Adrian Lopez, tandis qu'Iker Casillas garde les cages des Dragons.

Histoire de ne pas faire attendre leur entraîneur, les Romains commencent fort. Le trio Strootman-De Rossi-Nainggolan monopolise le ballon en imposant sa puissance physique au milieu. Devant, le duo Salah-Dzeko fait souffrir la défense des Dragons, qui ne s'en sort que d'extrême justesse en sauvant près de la ligne de but un lob de l'Égyptien (3ème) puis une frappe du Bosnien à la 12ème après une cagade de Casillas. La Louve est dangereuse mais ne marque pas. Frustrant. Du coup Francesco Totti décide de distribuer des chewing-gum sur le banc pour décrisper les mâchoires. Porto se contente pour sa part de presser bas sans tenter grand chose et est logiquement sanctionné : sur un corner anodin, Felipe marque contre son camp (21ème, 1-0). La Roma maîtrise amplement le match mais, comme se faciliter la vie n'a jamais fait partie des habitudes des Giallorossi , Vermaelen pète un câble et décide de tacler dans la poitrine André Silva, récoltant un deuxième carton…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant