La Roma se rassure, Naples cale à Gênes

le
0
La Roma se rassure, Naples cale à Gênes
La Roma se rassure, Naples cale à Gênes

L'Inter ne peut définitivement plus vivre sans Icardi, la Roma explose Crotone et Naples a été incapable de défaire Gênes. Au milieu de tout ca, la Juve a repris le fauteuil de leader de la Serie A après avoir giflé Cagliari.

Bologne 2-0 Sampdoria Gênes

Buts : Verdi (45e) et Destro (50e)

Cinq minutes. C'est le temps qu'il a fallu au duo Mattia Destro-Simone Verdi pour assommer la Sampdoria. Avec la manière, d'abord. Sur un centre anodin dans la surface, Verdi claque une volée monstrueuse du droit qui trouve la lucarne. Un homme qui aime les buts de dingue, vu la praline qu'il avait mis contre Naples. Destro s'illustre ensuite dans son registre, celui du pur attaquant de surface, en déviant dans le but adverse un bon centre de Krejcí. La Samp' ne s'en remettra pas et concède sa troisième défaite consécutive en Serie A.

Atalanta Bergame 0-1 Palerme

Buts : Nestorovski (89e) pour Palerme

Le néant ou presque. Puis il est arrivé, sans se presser. Ilija Nestorovski est macédonien, pas franchement connu et à débarqué à Palerme cet été. Ce qui ne l'a pas empêché de claquer son deuxième but de la saison en championnat à la 89e minute, offrant le succès aux siens face à l'Atalanta. Un but qui permet aux Siciliens de sortir de la zone rouge.

Chievo 2-1 Sassuolo

Buts : Rigoni (21e), Castro (41e) pour le Chievo // Defrel (28e) pour Sassuolo

Sans complexe, le Chievo s'affirme comme l'un des trouble-fêtes de ce début de Serie A. Après avoir terrassé l'Udinese lors de la précédente journée, les Véronais sont venus à bout du Sassuolo d'Eusebio Di Francesco. Signe que les Mussi Volanti ont définitivement la pèche: Nicola Rigoni expédie dès la 21e minute une magnifie volée flottée dans les filets de Consigli. Sassuolo réagit dans la foulée par Grégoire Defrel qui claque un but de renard, sa troisième réalisation de la saison. Mais le Chievo repart de l'avant et reprend l'avantage par Castro, qui place un coup de tête précis sur corner. Après cinq journée, les hommes de Rolando Maran sont quatrième de Serie A. A l'aise.

Empoli 0-2 Inter Milan

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant