La Roma s'offre la Juve

le
0

Dans un match qu'ils auront largement dominé, les Romains se sont imposés de façon logique, 2-1, grâce notamment à un délicieux coup franc de Miralem Pjanić.

AS Roma 2-1 Juventus

Buts : Pjanić (61e), Džeko (79e) pour la Roma / Dybala (87e) pour la Juve

Arrivé à Rome il y a quatre ans, Miralem Pjanić est peu à peu devenu un homme fort du milieu de terrain romain. Alors quand il prend le ballon pour se charger d'un coup franc à 25 mètres des cages de Buffon, à l'heure de jeu, personne ne vient s'opposer, ses coéquipiers le laissent faire. À juste titre. Le Bosnien brosse à merveille un ballon qui vient lober le mur noir et blanc avant de retomber pour finir sa course au fond des filets d'un Gigi Buffon resté impassible, comme battu d'avance. Pjanić peut exulter : il vient de mettre les siens sur la bonne voie. Une voie sur laquelle ils parviendront à rester, jusqu'à la fin du match.

Une Juve dominée


L'année dernière, le premier match entre les deux équipes avait fait couler beaucoup d'encre, la faute aux penalties litigieux, selon Rudi Garcia, accordés à la Juventus. Ce dimanche après-midi, sous la chaleur romaine, il n'aura fallu attendre que quelques secondes pour voir les joueurs de la Roma lever les bras au ciel, la faute au léger croc-en-jambe de Mandžukić sur Florenzi, dans la surface turinoise. Mais si M. Rizzoli ne bronche pas, cette action prouve au moins quelque chose : ce sont bien les locaux qui ont pris les choses en main dans ce début de rencontre.

Méconnaissable, la Vieille Dame est acculée dans son camp où elle tente de repousser comme elle peut les assauts romains. La Juve cède de plus en plus de terrain et Pjanić n'est pas loin de faire exploser le Stadio Olimpico mais sa frappe sans contrôle, sur une passe en retrait de Salah, vient s'écraser sur le poteau d'un Buffon totalement battu. Malgré une nette domination, les hommes de Rudi Garcia peine à se créer de véritables occasions de but ce qui permet à des Turinois, au bord de la rupture, de rentrer aux vestiaires avec un score nul et vierge.

Le bijou de Pjanić


Cette…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant