La Roma peut-elle vraiment aller chercher la Juve ?

le
0
La Roma peut-elle vraiment aller chercher la Juve ?
La Roma peut-elle vraiment aller chercher la Juve ?

5 points d'avance à la fin de la phase aller et statistiquement 67% de chances de remporter le championnat, la Juventus est bien partie pour se succéder à elle-même et gagner son quatrième Scudetto consécutif. Conséquence logique, la Roma n'a que très peu de chances de remonter la Vieille Dame malgré toutes les déclarations de Rudi Garcia. Prédiction d'un échec prévisible ?

"Il y a trois mois, j'ai dit qu'on gagnerait le Scudetto, et je n'ai pas changé d'avis depuis. Le classement dit une chose, la réalité en dit une autre." Avant le match nul de la Roma contre Palerme (1-1), samedi soir, Rudi Garcia se montrait toujours aussi confiant en conférence de presse. Une confiance d'ailleurs pas entamée ensuite par la nouvelle contre-performance des siens : "Contre Palerme, mais pas seulement, on a manqué de continuité. On ne peut pas faire des cadeaux comme on a fait après même pas deux minutes de jeu. On doit retrouver notre concentration et dépasser cette mauvaise période. Cependant, on n'abandonnera rien. On est seulement à mi-championnat, et la route est encore longue pour décrocher le Scudetto. J'ai totalement confiance en mon groupe." L'espoir fait vivre. Avec désormais cinq points de retard sur la Juve après le giro di boa (le tour de la bouée) comme on dit dans la Botte, la Roma n'est pas totalement hors course, mais c'est tout comme. Les journaux romains ne s'y trompent d'ailleurs pas. "L'équipe (en course) pour le Scudetto n'est plus là" pour Il Tempo, "la Roma a disparu" pour Il Messaggero. Même sans boule de cristal, la Roma a tout du concurrent battu d'avance. Un Poulidor accrocheur et vaillant, mais seulement destiné à finir deuxième...
La Louve sort ses griffes, mais perd ses crocs
41 points contre 44, 32 buts marqués contre 39, 14 encaissés contre 10. Les chiffres ne mentent pas : la Roma réalise un moins bon championnat que la saison passée. Certes avec la Champions League à disputer en plus, mais c'est le lot de toute équipe avec des ambitions de titre national. Une compétition qui a d'ailleurs affiché au grand jour l'incapacité des Romains à se sublimer dans les grands matchs : une rouste contre le Bayern (1-7) et une "finale" perdue contre Manchester City (0-2) et c'en était déjà fini des premiers espoirs giallorossi. Une inaptitude à faire la différence quand le niveau s'élève qui se confirme en championnat. Face aux quatre autres équipes de tête, avec elle, la Roma n'a ainsi pris que 2 points sur 12 possibles. Soit deux nuls, contre la Lazio - merci Totti - et la Sampdoria, et deux défaites contre le Napoli et... la Juve évidemment. Alors d'accord, on voit venir les tifosi de la Maggica sur celle-là :...


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant