La Roma perd du terrain en Sicile

le
0
La Roma perd du terrain en Sicile
La Roma perd du terrain en Sicile

Menés dès la deuxième minute suite à une grosse erreur d'Astori, la Roma s'est bien repris en début de seconde mi-temps mais n'a pas su trouver les ressources pour ramener les trois points de Sicile.

Palerme 1-1 AS Roma Buts : Dybala (2e) pour Palerme / Destro (53e) pour la Roma

Une seconde de relâchement, une petite faute d'inattention, une trajectoire de balle mal négociée et paf, c'est la boulette. En profitant d'une mauvaise passe du défenseur central romain Davide Astori en tout début de partie, le jeune Paulo Dybala, co-meilleur buteur de Serie A, a longtemps cru mener les siens vers la victoire face à une Roma amputée de certains cadres. Dans une rencontre plutôt équilibrée quoique légèrement dominée par les hommes de Rudi Garcia, les promus ont fait belle figure grâce, notamment, à la vivacité de son duo d'attaque argentin Vazquez-Dybala. Revenus au score peu après la pause par l'intermédiaire de Destro préféré à Totti en pointe de l'attaque, les Giallorossi n'ont pu faire mieux qu'un match nul (1-1) en terres siciliennes. Une semaine après son 2-2 dans le derby romain, la Louve perd une nouvelle occasion de recoller à la Juve, qui reçoit le Hellas Vérone dimanche soir, avec la possibilité de prendre cinq longueurs d'avance. Petite cause, grande conséquence ?
La boulette d'Astori, le réalisme de Dybala
La fameuse "erreur qui se paye cash". L'arbitre n'a pas donné le coup d'envoi depuis deux minutes que Vazquez intercepte une passe mal appuyée d'Astori à destination de Strootman aux 40 mètres. En deux temps trois mouvements, l'attaquant argentin transmet à son coéquipier Paulo Dybala qui pénètre dans la surface et remporte son duel face à De Sanctis d'un plat du pied gauche astucieux. Et de dix pour la révélation italo-argentine. Une minute et trente-neuf secondes de jeu, et voilà l'équipe de Rudi Garcia menée sur le terrain du dixième de Serie A. Sans d'autres possibilités, la Roma se remet dans le sens de la marche et pose petit à petit son empreinte sur une rencontre idéalement débutée par les hommes de Giuseppe Iachini. Titulaire en lieu et place de Totti, Mattia Destro manque la balle d'égalisation à la demi-heure sur un service d'Iturbe...




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant