La Roma lâche le wagon de tête

le
0
La Roma lâche le wagon de tête
La Roma lâche le wagon de tête

La Roma lâche deux points importantissimes dans la course au titre en concédant le nul sur la pelouse du Chievo (3-3). Car devant, l'Inter, le Napoli, la Fiorentina et la Juve se sont tous imposés. Le Milan continue au contraire de ramer.

L'équipe de la journée : La Juventus


Face au Hellas, la Juventus a réussi l'exploit d'impressionner sans faire une prestation folle. Oui c'est possible. Car la Vieille Dame a réalisé un de ses grands classiques : une bonne victoire sans prendre de buts (3-0) avec un Chiellini qui finit avec un bandeau sur la tête et Buffon qui sort une grosse parade pour montrer qu'il est toujours là. Et quand on connaît les classiques de la Juve qui en est désormais à huit victoires consécutives, il y a effectivement de quoi avoir peur pour ses adversaires. Rajoutez un Dybala qu'on n'arrête plus et un Zaza qui n'a besoin que de 10 minutes par match pour marquer, et on a sans doute le vrai favori au Scudetto.

L'analyse définitive : Bologne a fait le bon choix


Après sa victoire surprise face au Napoli, et son nul face à la Roma, Bologne a accroché un autre gros morceau à son tableau avec le Milan (0-1). Enfin gros morceau c'est vite dit, mais les Rossoblu se sont en tout cas offert une victoire de prestige à San Siro. Après avoir longtemps fait le dos rond, Bologne a frappé en contre grâce à un ballon parfait de Mounier pour Giaccherini. Depuis la nomination de Donadoni à la place de Delio Rossi, les Felsinei ont empoché 5 victoires en 8 matchs (pour 1 nuls et 2 défaites). Comme quoi le changement de coach en cours de saison n'est pas forcément une mauvaise idée. La greffe de Montella qui commence à prendre à la Samp en est un autre exemple. Peut-être qu'une équipe qui joue en jaune et or serait inspirée de suivre l'exemple mais surtout ne le répétez pas.

Le joueur de la journée : Antonio Cassano


Gras. Gros. Vieux. Fini. Voici les adjectifs qui ont été accolés derrière Antonio Cassano depuis le début de saison. Et à vrai dire au vu des prestations du natif de Bari, ce n'était pas totalement usurpé. Mais avec un joueur aussi talentueux que Fant'Antonio, il faut toujours se méfier. Tout fier de son régime suivi pendant les fêtes, Cassano s'est rattrapé en se goinfrant lors du derby de Gênes remporté 3-2 par la Samp. Grand bonhomme de la rencontre avec Soriano, le fantasque italien a…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant