La Rochelle: Royal fait son autopromo

le
0
En dépit de ses sondages en berne, l'ex-candidate de 2007 croit plus que jamais en ses chances de l'emporter à la primaire socialiste.

Tout est prêt. Dans une salle aux allures d'entrepôt qui jouxte l'espace Encan, du matériel de campagne est soigneusement rangé. Des paquets de tracts et d'affiches s'entassent, répartis par département, prêts à être distribués aux responsables locaux de la campagne de Ségolène Royal. «La présidente des solutions» proclame les affiches apposées sur les baies vitrées. «Votez pour moi les 9 et 16 octobre» implorent les tracts. En dépit de ses sondages en berne, l'ex-candidate de 2007 croit plus que jamais en ses chances de l'emporter. D'ici au premier tour de la primaire, elle a prévu une quarantaine de déplacements en France.

«Je serai en tête au premier tour et je gagnerai les primaires», assure-t-elle d'un ton badin lors d'un dîner informel avec des journalistes. Ségolène Royal est prête à en découdre, quitte à secouer une université d'été où chacun des candidats s'efforce tant bien que mal de retenir ses coups contre ses adversaires. Pas elle. «I

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant