La Rochelle: Falorni refuse de se retirer face à Royal.

le
4

L'adversaire de Ségolène Royal dans la 1ère circonscription de Charente-Maritime, Olivier Falorni, a rejeté mercredi 13 juin l'appel de Jean-Marc Ayrault lui demandant de retirer sa candidature, estimant que les "candidatures uniques" datent du "temps de l'Union soviétique". Durée: 01:06

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JOG58 le mercredi 13 juin 2012 à 21:52

    de quel droit ub premier ministre se mèle de ce genre d'affaire ? il ferait mieux de gérer la France (si le gouvernement actuel en a la capacité) Quand à Ségolène quel bon débarras; une vrai purge en politique qui osait en plus prétendre au perchoir....comme dirait certain, si elle est battue, on reviendra de loin.

  • dhote le mercredi 13 juin 2012 à 21:17

    Le plus grand adversaire se ségolène Royal c'est elle même donc Falorni peu terminer sa campagne déontracté il a tout pour lui, ou plutôt, tout contre elle. avec "désir d'avnir" elle n'a pas réussi à mobliser c'est bien la preuve qu'elle est lachée de toute part.

  • j.sallio le mercredi 13 juin 2012 à 21:12

    enfin des gens sincères reconnaissant la qualité de l'individu et de ses actions dans la région face à une arriviste parachutée.Il a été un représentant de sa région et il y a de grande chance qu'il le restera.Ses Actions et le soutien de ses résidents conforteront sa place de représsentant de sa région.

  • patr.fav le mercredi 13 juin 2012 à 21:08

    j'espère bien !!!! et qu'il va battre ségolène qui voit que le perchoir de l'assemblée et non les rochelais