La rivalité rwando-congolaise

le
0
DÉCRYPTAGE - Une fois de plus, le Nord-Kivu, une petite province de l'est de la république démocratique du Congo, est en proie aux affrontements.

Une fois de plus, la lutte oppose l'armée congolaise à un groupe composé pour l'essentiel de soldats mutins issus d'une rébellion tutsie officiellement dissoute, le Congrès national de défense du peuple (CNDP).

Ce conflit reste pour l'heure très limité. Pourtant, il inquiète fortement tant les Congolais que la communauté internationale. Les habituelles tensions ethniques qui agitent cette région, particulièrement entre la majorité nandée et la minorité tutsie, ne suffisent pas à expliquer le retour des combats. En filigrane, cette guérilla cache une opposition nettement plus sérieuse entre la République démocratique du Congo (RDC) et les Rwandais, sur fond de vieux différends et d'intérêts financiers. La fuite d'un rapport de l'ONU, mettant en évidence le soutien de Kigali aux mutins n'a fait qu'en apporter la preuve. Immédiatement Kinshasa a accusé son voisin. Kigali, de son côté, a nié en bloc.

Entre les deux pays, l'antagonisme plonge ses racines dans le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant