La rigueur, source du miracle économique d'Israël 

le
0
Dans une interview au Figaro , Yuval Steinitz, ministre des Finances israélien, explique la politique économique hétérodoxe mise en place par son pays depuis 2008. Un modèle dont l'Europe et les États-Unis devraient s'inspirer.

Jamais Israël n'a bénéficié d'une telle prospérité économique depuis sa création en 1948. Son niveau de vie le classe désormais dans la catégorie des «pays avancés» selon les organisations internationales. Sa croissance, qui a été de 4,7 % en 2010 et pourrait atteindre 5,4 % en 2011 dixit l'OCDE, est digne d'un «pays émergent». De passage à Paris, Yuval Steinitz y voit la récompense d'une politique économique hétérodoxe et imaginative. «Nous avons procédé à l'inverse de tous les autres gouvernements. Au lieu d'augmenter les dépenses publiques et d'alléger les impôts au milieu de la crise pour soutenir l'activité, nous avons suivi un raisonnement différent», explique au Figaro cet ancien philosophe de 53 ans, auteur de best-sellers, entré à la Knesset en 1999 et devenu ministre des Finances il y a deux ans.

«Notre message a été clair : l'avenir est plus important pour le présent que le présent lui-même. Nous avons investi toute notre énergie

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant