La rigueur est de mise pour la santé oculaire des séniors

le
0

Les séniors sont très concernés par leur santé oculaire. Ainsi, le nombre de consultations chez un spécialiste de la vision augmente fortement à partir de 50 ans. Les solutions correctrices font l'objet d'une prise en charge par l'Assurance maladie et par les mutuelles.

La santé oculaire des séniors se détériore avec le temps et on perçoit généralement les premières perturbations visuelles entre 45 et 50 ans. Pour optimiser son confort visuel, il est souvent nécessaire de consulter un ophtalmologiste dont le rôle est à la fois de détecter les problèmes et de proposer des solutions adaptées à long terme.

Les défauts visuels augmentent avec l'âge

Une récente enquête, menée par l'institut Ipsos, montre que près des deux tiers des plus de 50 ans se préoccupent de leur santé oculaire et essayent préserver la santé de leurs yeux. Certains prennent des compléments alimentaires, d'autres ne sortent pas sans lunettes de soleil, d'autres encore ont recours aux larmes artificielles.

Les plus de 50 ans ont majoritairement recours aux verres correcteurs et en France, six séniors sur dix portent des lunettes. L'innovation dans le domaine de la vision permet aujourd'hui de bénéficier d'un équipement visuel adapté à ses besoins et aux situations de la vie quotidienne. Des verres pour le sport, des verres spéciaux pour la vision rapprochée, des verres progressifs, des lentilles progressives…

La déficience visuelle chez le sénior peut avoir différentes causes. Presbytie, maladie de la rétine liée au diabète (la rétinopathie diabétique), glaucome, cataracte ou Dégénérescence Maculaire Liée à l'Âge (médiatisée sous le sigle DMLA)… Pour dépister de façon précoce toute pathologie oculaire, il est recommandé aux seniors d'effectuer un contrôle visuel régulier chez un ophtalmologiste. Cette surveillance permettant parfois d'éviter des dégâts irréversibles de la vue. Elle est d'autant plus conseillée en cas d'antécédents familiaux, de diabète, d'hypertension, ou lorsque l'on présente déjà une maladie des yeux.

Cette surveillance peut être effectuée lors d'une visite de renouvellement d'une ordonnance de verres correcteurs ou de lentilles de contact. Par ailleurs, pour faciliter la prévention, il est désormais possible de s'adresser directement à un opticien. Toutefois, pour cela, vous devez déjà disposer d'une ordonnance de lunettes de moins de 3 ans!

La prise en charge et la prévention de la santé des yeux

La prévention de certains troubles, notamment ceux liés à l'âge, passe par une surveillance régulière de l'œil et de la vision. Celle-ci est favorisée par la prise en charge par l'Assurance maladie de la santé oculaire des séniors.

À noter

En France, l'ophtalmologue arrive en quatrième position parmi les spécialistes les plus consultés (L'institut Ipsos).

Cependant, pour les frais optiques, les remboursements de l'Assurance maladie sont très insuffisants. Ils peuvent toutefois être complétés par la prise en charge des mutuelles. Dès lors, ces remboursements concernent la monture de lunettes, les verres correcteurs et les lentilles de contact. Les mutuelles proposent, de plus en plus souvent, un remboursement optique au forfait allant de 100, 200 voire jusqu'à 400 euros.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant