La révolution des drones civils prend son envol

le
0
Le ministère des Transports vient d'accorder à 220 opérateurs des autorisations pour des opérations de travail aérien.

La France a décidé d'être à la pointe en matière de drones civils. Un marché, porteur, qui pourrait atteindre environ 2 milliards d'euros au niveau mondial à l'horizon 2015, selon Frost et Sullivan. Le ministère des transports a ainsi annoncé mardi dernier avoir accordé à 220 opérateurs des autorisations pour des opérations de travail aérien. La France se place ainsi au premier rang des nations autorisant l'utilisation de drones civils sur son territoire.

Ces opérateurs sont pour la majorité de petites start-up françaises mais aussi des poids lourds de l'aéronautique comme Cassidian, la filière de sécurité d'EADS, ou encore Dassault systèmes. Les autorisations leur permettent de faire voler des prototypes. Dans deux tiers des cas, les engins motorisés ne pèsent que 2 à 4 kg. Mais certains atteignent 25kg. D'origine militaire, les drones...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant