La révolte des tentes à Tel-Aviv

le
0
Des milliers d'Israéliens expriment leur colère face à la flambée des prix de l'immobilier.

Israël semble s'être converti au camping estival. Le boulevard Rothschild de Tel-Aviv, l'équivalent des Champs-Élysées locaux, a pris les allures d'un camp de toile. Des milliers d'Israéliens expriment ainsi leur colère contre une spéculation immobilière effrénée. La flambée des prix des logements et des loyers est telle que de plus en plus de familles n'arrivent plus à se payer un toit décent. Cette spirale touche tout le pays: 70% des Israéliens n'ont pas les moyens de devenir propriétaires. Résultat: les tentes ont fait leur apparition à Jérusalem et dans d'autres villes. Samedi soir, cette campagne a franchi une nouvelle étape avec une foule immense réunie à Tel-Aviv en signe de solidarité.

«Ce n'est pas seulement un mouvement de jeunes, c'est la révolte des classes moyennes», diagnostique Sever Plotzker, éditorialiste au quotidien Yediot Aharanot. Tout a commencé il y a une dizaine de jours lorsque Daphni Leef est informée que son propriétaire a déc

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant