La révolte des coopératives agricoles contre la politique fiscale de Bercy

le
0
Elles s'élèvent contre la multiplication des taxes qui fragilisent la compétitivité et l'avenir de 2850 entreprises. La coopération ne cesse pourtant de gagner du poids dans l'agroalimentaire

«À ce rythme, dans dix ans, nous serons tous morts, avertit le président de la coopération agricole et agroalimentaire française, Philippe Mangin. Bercy, de droite comme de gauche, est toujours du côté de la grande distribution, qui tire les prix vers le bas.» En cette rentrée 2013, le leader de Coop de France part en guerre contre la politique fiscale, sociale et environnementale du gouvernement. «Nous n'accepterons aucune nouvelle mesure fiscale sans suppression d'une ou deux autres, en compensation», prévient-il.

Philippe Mangin craint que de nouveaux prélèvements soient annoncés lors de la Conférence environnementale ces vendredi et samedi à Paris. «On ne privilégie pas assez les mesures incitatives, on retombe dans le réglementaire et le contraignant qui étouff...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant